Témoignage Aude J.

À la base, je suis assez sceptique de l’hypnose. L’ayant découverte au départ dans le cadre de la street hypnose, lorsque je voyais des gens vivre des amnésies ou des hallucinations, j’avais du mal à en comprendre l’objectif. Je pensais que ce n’était pas un jeu pour moi, je ne souhaitais pas vivre ça. Puis Fred m’a expliqué l’hypnose Ericksonnienne et ses applications. Par curiosité, et parce que, comme tout le monde, j’ai mes petits soucis à régler, j’ai demandé à Fred de me faire une séance pour m’aider à arrêter le grignotage. Pour moi, ce grignotage, c’est vraiment comme n’importe quelle addiction : incapable de m’en passer, salé comme sucré, des gâteaux ou des fruits, vraiment tout ce qui me passe sous la main. L’envie me vient en tête dès que l’ennui ou le stress me gagnent, je ne peux pas m’en empêcher, je sais pourtant à quel point ce n’est pas bon pour moi. Alors je culpabilise et me stresse davantage. Vous voyez le tableau !


La séance s’est déroulée en deux temps : il a d’abord cherché à comprendre ce que représente le grignotage pour moi et ce qu’il se passerait si je devais m’en passer. Il m’a ensuite fait entrer dans une transe hypnotique et a suggéré à mon inconscient que le grignotage n’était pas un comportement nécessaire et pouvait être remplacé par des activités plus saines et sereines. Pendant cette deuxième partie, j’ai entendu tout ce qu’il m’a dit. J'étais vraiment consciemment présente ! Même si finalement, étant donné la quantité de choses qu’il m’a dites, je ne me souviens pas de tout. C’est au moment du réveil que j’ai compris que j’étais vraiment en transe hypnotique : je n’avais plus du tout envie de revenir de cet état. Je me sentais parfaitement relaxée, je n’avais plus aucun souci autre que de me sentir bien avec moi-même, comme « consciemment endormie ». J’avais enfin le contrôle de mes pensées, qui ne partaient plus dans tous les sens comme d’habitude.


En ce qui concerne le grignotage, voilà trois semaines que la séance a eu lieu. Je ne stresse pas moins, je ne m’ennuie pas moins. Je n’ai pourtant grignoté qu’une seule fois, et encore, dans le cadre d’un goûter organisé par des collègues, et je ne m’en suis pas sentie coupable ! Chose absolument inconcevable jusqu’alors ! J’ai pu observer également d’autres phénomènes, dont celui de me rendre davantage compte de ma sensation de satiété : quand je n’ai plus faim, je ne peux plus rien avaler, même par gourmandise ! J’ai toujours été très consciente des produits que je consomme, question d’éducation, pourtant dans les jours qui ont suivi la séance, j’ai repris pleine conscience du goût des aliments. Moi qui croyais faire partie des gens qui goûtaient vraiment leurs aliments !


Au bilan, expérience réussie sur tous les plans ! Je conseille vivement à tout le monde d’essayer ! Et même si on n’a pas envie de régler un problème en particulier ! Juste pour pouvoir se reposer sur son inconscient, pour une fois, et laisser le conscient de côté pour quelques minutes !

Écrire commentaire

Commentaires : 0